Accueil » Actualité » Actualité française » Un drapeau marocain flotte devant la mairie de Bergerac

Un drapeau marocain flotte devant la mairie de Bergerac

Une (nouvelle) trahison du maire promusulman Daniel Garrigue et de son adjoint Adib Benfeddoul : un drapeau marocain flottait ce jeudi devant la mairie de Bergerac.

Ce jeudi 11 juin 2015, un conseil extraordinaire se tenait à la mairie de Bergerac en Dordogne, et aucun citoyen de Bergerac n’était au courant… L’ordre du jour de cette réunion ? Un vote du conseil municipal pour décider d’un jumelage de la ville de Bergerac, 30 000 habitants, avec la ville de Kenitra au Maroc 420 000 habitants… Le conseil a voté positivement, Bergerac est donc lié avec une ville marocaine 14 fois plus peuplée, ce jumelage, n’en doutons pas, donnera lieu à de nombreux échanges culturels enrichissants pour les Bergeracois !

Qui est Daniel Garrigue ? Député UMP au parlement jusqu’en 2012, proche de De Villepin, il vota, en opposition à son propre parti, contre l’interdiction de la burqa. Ce promusulman est aussi un fédéraste européiste : après avoir quitté l’UMP, il fut le créateur du club « Les Français pour l’Europe ». Devenu maire de Bergerac, il propulsa son poulain Adib Bendfeddoul, un pharmacien – O hasard – marocain, premier adjoint au maire, puis, lors des cantonales de 2015, le présenta comme candidat. Élu conseiller départemental, Adib Benfeddoul, sa victoire fut saluée par les « youyous » des islamistes venues le soutenir dans la mairie de Bergerac, le soir de l’élection.

Aucun Bergeracois n’a été mis au courant, ni n’a été consulté, au sujet de ce jumelage, la réunion extraordinaire s’est faite à la hâte et dans le dos des citoyens de Bergerac ; après avoir payé pour tous les punks à chien au RSA qui minent Bergerac, pour les étrangers innombrables, voici qu’ils devront désormais financer les « échanges culturels » avec la ville marocaine – d’une région d’où est originaire Adib Benfeddoul, heureux hasard. Nul que les habitants aimeront le multiculturalisme et la diversité, et leurs enfants aussi…

Daniel Garrigue traitait le FN de parti mortifère aux dernières élections… C’est pourtant bien lui qui tue Bergerac.

bergerac-drapeau-marocain-062015

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jean Dupont

Commentaires (1)

  1. Yvan Cochard dit :

    Je me disais bien que si cet homme lâchait Alain Juppé aussi vite après son annonce de ne pas se présenter comme plan B, il y avait anguille sous roche. Il soutenait Juppé tant qu’il pensait qu’il pourrait l’aider, plus tard à promouvoir le multiculturalisme, le pas d’amalgame, etc. Je me demande sincèrement ce qu’en a pensé Alain Juppé? Navy Drahcoc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0