Accueil » Actualité nationaliste en Europe » Marian Kotleva réclame une minute de silence pour Mgr Jozef Tiso

Marian Kotleva réclame une minute de silence pour Mgr Jozef Tiso

Le LSNS, « Parti Populaire Notre Slovaquie » (Ľudová Strana Naše Slovensko) a réclamé une minute de silence au Parlement slovaque à la mémoire de monseigneur Jozef Tiso (biographie).

Slovaquie_Marian_Kotleva_I

Marian Kotleva, le chef du parti, a adressé jeudi 14 avril dernier une lettre ouverte au président du Parlement appelant à une commémoration du président de la Slovaquie, Jozef Tiso, chef de l’État du 26 octobre 1939 au 3 avril 1945, également prêtre catholique.

Monseigneur Tiso s’était réfugié en Bavière en avril 1945 face à l’avancée de l’Armée rouge qui entrait en Slovaquie. Il était alors arrêté par les Alliés qui le livrèrent ignominieusement aux autorités communistes slovaques. Jozef Tiso fut condamné à mort dans un simulacre de procès et assassiné par pendaison le 18 avril 1947.

Slovaquie_Kotleva_LSNS_Jozef_Tiso

Marian Kotleva écrit : « Si vous n’êtes pas conscient de l’importance du 18 Avril, je voudrais vous rappeler que c’est un jour a marqué d’une pierre noire dans l’histoire de la nation slovaque lorsqu’a été exécuté un de nos plus grands hommes ».

« Aujourd’hui est le 69e anniversaire de l’abominable assassinat judiciaire de Jozef Tiso qui est considérée à juste titre par tout patriote comme un martyre de la défense de la souveraineté de la Slovaquie et du christianisme contre le bolchevisme. »

Mais le président du Parlement, Andrej Danko, a rejeté la demande.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0