Accueil » Actualité » Journal du 15 février 2016

Journal du 15 février 2016

12744499_972235516180242_1085409567178968818_n

 

Sommaire :

Actualité nationaliste France

  • Procès « Un Homme »: appel fixé au 17 mars
  • Le journal L’Indépendant consacre un article à la répression contre le Parti Nationaliste Français dans les Pyrénées-Orientales

France

  • De nouveaux ministres sont liés aux sectes maçonniques
  • A Amiens, les agriculteurs «saluent» Barbara Pompili avec du fumier
  • Un terroriste du 13 novembre enterré dans le Val de Marne
  • Une sénatrice LR veut instaurer une taxe sur l’essence pour financer l’invasion

Étranger
    Europe

  • Arrestation d’un véhicule rempli d’armes à la frontière espagnole
  • Suède: fusillade lors d’une manifestation pro-kurde
  • Le mécanisme de répartition des migrants d’Angela Merkel critiqué en Europe
  • Belgique : partis faire le djihad, ils touchent encore des allocations

     Monde

  • Six Casques bleus et trois militaires maliens tués dans des attaques jihadistes
  • Une jeune Palestinienne assassinée par un policier israélien
  • Un officier Vénézuélien arrêté en possession d’une demi-tonne de cocaïne

Éphéméride nationaliste

  • 15 février 1963 : création de la SERP
  • 15 février 1995 : mort de Jo Ortiz
  • 15 février 2006 : mort de Christian de la Mamazière
  • 15 février 2007 : condamnation de Ernst Zündel
  • 15 février 2010 : mort de l’Abbé Georges de Nantes

 

 

———-

Journal du 15 février 2016

Actualité nationaliste France

Procès « Un Homme » : appel fixé au 17 mars

Le procès en appel concernant le film de Paul-Eric Blanrue sur le Pr
Faurisson, « Un Homme », aura lieu le 17 mars prochain au Palais de justice de
Paris, salle Jules Grévy, Pôle 2, chambre 7, 10 bd du Palais, Escalier K, 2e
étage.
Écoutez l’avocat du Professeur Faurisson, Maître Damien Viguier (ici)

 

Le journal L’Indépendant consacre un article à la répression contre le Parti Nationaliste Français dans les Pyrénées-Orientales

Voir l’article : ici
10405678_137515123297446_8719146606728490304_n

 

 

France

 

De nouveaux ministres sont liés aux sectes maçonniques

Parmi les nouveaux venus au gouvernement –sans surpris- on trouve des XXX liés aux sectes maçonniques.
Deux ont en commun avec Manuel Valls, Jean-Yves Le Drian et Patrick Kanner d’avoir été initiés au GODF.

C’est le radical de gauche Jean-Michel Baylet (sa mère, Evelyne Isaac est née en Algérie dans une famille juive originaire d’Alsace), qui obtient comme ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales son quatrième portefeuille ministériel. Il est un vieux maçon du GODF. Homme de réseaux du Sud-Ouest, Baylet demeure le grand patron du Groupe de presse La Dépêche à Toulouse. Il a connu quelques difficultés avec la justice, mais il semble que cela n’a gêné sa nouvelle promotion ministérielle.

Jean-Vincent Placé, 47 ans, a en commun avec son aîné Baylet l’initiation au GODF et son passage chez les radicaux de gauche. Il a fréquenté le temple de la Loge La Pierre Angulaire. Comme le frère Jean-Luc Mélenchon, Placé n’aiment pas évoquer avec des journalistes son initiation au GODF.
Placé est Secrétariat d’État à la Réforme de l’État et la Simplification.

Ericka Bareigts, 48 ans, devient secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité réelle.
Membre du PS depuis 1986, elle fait aussi partie de la franc-maçonnerie.

Audrey Azoulay, 43 ans, devient ministre de la Culture et de la Communication. Elle est née au Maroc. Son père André Azoulay est membre du club mondialiste Le Siècle. David Azoulay, un cousin, est un responsable du B’naï B’rith.

 

A Amiens, les agriculteurs «saluent» Barbara Pompili avec du fumier

Pour fêter son arrivée au secrétariat d’Etat à la biodiversité, les agriculteurs ont déversé près de 15 tonnes de fumier à Amiens devant la permanence de la Barbara Pompili, l’ex-coprésidente du groupe EELV

« C’est notre manière campagnarde, mais on assume, de lui souhaiter la bienvenue dans sa nouvelle fonction », a expliqué Olivier Thibault, le président de l’UPLP (Union picarde des producteurs de lait).
« Elle voulait tellement être au gouvernement ! C’est bien de s’occuper de la biodiversité mais si tous nos territoires se vident, ça ne sert à rien. Maintenant il faut aussi qu’elle s’occupe de notre espèce en voie de disparition car c’est la politique qui nous tue », a-t-il expliqué.

 

Un terroriste du 13 novembre enterré dans le Val de Marne

Vendredi, un des kamikazes qui avait assassiné 90 personnes dans la salle de spectacle le Bataclan, lors des attentats islamistes de Paris le 13 novembre, a eu le droit aux honneurs de la mairie d’Anne Hidalgo, qui a scandaleusement autorisé son enterrement, ainsi qu’à cinq de ses coreligionnaires. La mairie a indiqué dans un communiqué que leur chance pour la France « a été inhumé « en petit comité… L’enterrement s’est déroulé avant l’ouverture des lieux « pour garantir l’intimité de la famille. » Voilà comme ils encensent les terroristes. La mairie, très prévenante avec ses terroristes, a également accordé à sa famille qui n’a pas été renvoyée en Algérie comme le bon sens l’aurait pourtant justifié, que la sépulture d’Ismael Mostefay reste anonyme.
En janvier, la ville de Chartres avait elle refusé de prendre en charge l’inhumation du terroriste. Le maire avait alors déclaré : « J’ai vérifié, légalement, pour moi, il ne remplit pas les conditions… Il n’avait pas d’adresse propre, il squattait chez quelqu’un. J’attends qu’on me prouve où était son domicile officiel jusqu’en 2015… Ce type n’a été que de passage à Chartres alors que, parmi les victimes du Bataclan, nous avons perdu une jeune Chartraine qui ne demandait qu’à vivre. ».
Ismael Mostefay n’était ni de Chartres, ni de Paris. Il aurait du, à défaut d’être incinéré et jeté dans une poubelle municipale, être rapatrié en Algérie, accompagné de ses parents, assez fiers de leur fils pour lui organiser un enterrement.

Une sénatrice LR veut instaurer une taxe sur l’essence pour financer l’invasion

Fabienne Keller, sénateur Les Républicains et conseillère municipal à Strasbourg, a déclaré dans un entretien accordé à la radio RCF, être favorable à la proposition du ministre allemand des Finances Wolfgang Schaüble de taxer l’essence au niveau européen pour financer l’invasion migratoire.
Interrogée sur les agressions sexuelles de Cologne, elle a répondu, visiblement peu intéressée par le sort subi par quelques 600 allemandes : « Il faut vraiment examiner avec intérêt une proposition très opérationnelle du ministre allemand Wolfgang Schaüble qui dit qu’on devrait taxer le gazole et l’essence et créer une taxe migrants », précisant que la taxe devait être applicable sur toute l’Europe.
L’ancienne maire de Strasbourg de 2001 à 2008, a également annoncé dans cette émission vouloir intégrer l’islam au concordat d’Alsace-Moselle, seule région (cédée à l’empire allemand entre 1871 et 1919) épargnée par l’application de la loi de 1905 de séparation de l’église et de l’état, et de rapprochement de la synagogue avec l’état. Pour rappel, l’élue islamophile avait financé, avec le groupe UMP d’Alsace et du Bas-Rhin, la construction de la grande mosquée de Strasbourg.

 

Étranger

    Europe

 

Arrestation d’un véhicule rempli d’armes à la frontière espagnole

La police espagnole a arrêté samedi un véhicule à la frontière entre la France et l’Espagne qui transportait des armes.
Deux fusils à pompe, dont un à canons sciés, deux pistolets, une grenade et un gilet pare-balles: cette cargaison explosive a été retrouvée dans une Renault Scenic immatriculée en France par la police espagnole, au passage frontière de La Jonquera, samedi 13 février vers 15h30.
Une autre voiture, une Renault Megane, qui suivait le premier véhicule, a pris la fuite en territoire espagnol à la vue de cette arrestation.
Il pourrait s’agir d’un complice de l’occupant du véhicule intercepté, un Français de papier d’origine maghrébine résidant à Nice. Ce dernier, Akram L., a été immédiatement arrêté.
Trafiquant d’armes, membre d’une bande criminelle ou suspect djihadiste, le mystère demeure encore sur les motivations et l’identité du transporteur d’arsenal arrêté à La Jonquera.

 

Suède: fusillade lors d’une manifestation pro-kurde

Un homme a été grièvement blessé par balles en marge d’un rassemblement pro-kurde qui se tenait dans la banlieue de Stockholm.
« L’incident a eu lieu hier à Fittja. La victime, qui se trouvait là en lien avec le rassemblement, a été blessée par balles », a déclaré une porte-parole de la police.
D’après la presse locale, la victime se trouvait dans un minibus recouvert de drapeaux kurdes qui suivait les manifestants.
Selon les organisateurs du rassemblement, la fusillade a un motif « politique ». « C’est une attaque directe contre la manifestation, contre les Kurdes », a déclaré un de leurs représentants.
Les militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), mouvement nationaliste kurde d’inspiration marxiste-léniniste, ont mobilisé ces derniers jours les communautés kurdes d’Europe pour protester contre la répression du régime turc à leur égard.

 

Le mécanisme de répartition des migrants d’Angela Merkel critiqué en Europe

Angela Merkel est de plus en plus contestée sur la question migratoire. Lâchée par la France, défiée par les États d’Europe orientale : la capacité de la chancelière allemande à imposer sa politique d’accueil des réfugiés dans l’Union européenne semble de plus en plus improbable avant un sommet crucial.
Elle doit aussi faire face dans son pays à une chute dans les sondages et à une opposition grandissante sur sa politique qui a permis la venue de plus d’un million de demandeurs d’asile en 2015.
Elle a dès lors promis aux Allemands une solution européenne pour réduire nettement cet afflux dès 2016, militant pour des quotas d’accueil obligatoires au sein de l’Union européenne. Mais avant le sommet des dirigeants européens à Bruxelles les 18 et 19 février, les alliés se font rares.

 

Belgique : partis faire le djihad, ils touchent encore des allocations

D’après le média Sudinfo , qui se base sur les chiffres du ministère de l’Intérieur, les dossiers de 120 djihadistes présumés seraient toujours en attente, leur permettant de continuer à bénéficier des allocations chômage, sociales ou familiales du gouvernement, malgré leur départ en Syrie ou en Irak.
Depuis octobre dernier, seuls trois djihadistes auraient vu leurs prestations sociales supprimées

 

    Monde

 

Six Casques bleus et trois militaires maliens tués dans des attaques jihadistes

Six Casques bleus guinéens et trois soldats maliens ont été tués vendredi dans le nord du Mali au cours de deux attaques séparées.
Un porte-parole du secrétaire général de l’ONU Ban ki-Moon avait fait état, en outre, d’une trentaine de blessés.
«Le véhicule a foncé dans le camp entre deux tirs de roquettes», a précisé ce responsable, se demandant pourquoi l’alarme n’avait pas fonctionné.
Parallèlement, trois soldats maliens ont péri et deux autres été blessés dans une embuscade dans la région de Tombouctou (nord-ouest).

Il y a une semaine, une attaque contre une base de policiers nigérians y a coûté la vie à un militaire malien, ainsi qu’à quatre assaillants. Cet attentat avait été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Un douanier et deux civils ont été tués jeudi à Hombori (nord). Trois militaires maliens ont aussi été tués mardi dans l’explosion d’un engin improvisé au passage de leur véhicule un peu plus au sud, près de la frontière avec le Burkina Faso.

 

Une jeune Palestinienne assassinée par un policier israélien

Une jeune Palestinienne a été abattue alors qu’elle menaçait un policier israélien avec un couteau près de l’ultra-sensible Tombeau des patriarches à Hébron, portant à quatre le nombre de Palestiniens tués dimanche en Cisjordanie occupée.
Depuis début octobre, des attaques, menées par des Palestiniens isolés, ainsi que des heurts entre jeunes lanceurs de pierres palestiniens et soldats israéliens, ont fait 171 morts côté palestinien.

 

Un officier Vénézuélien arrêté en possession d’une demi-tonne de cocaïne

Au cours d’une opération de routine, qui s’est déroulée vendredi à un poste de contrôle dans l’Etat de Merida, des membres de la garde nationale bolivarienne ont interpellé le major Juan Jose Sorja, 40 ans, avec 503 kilos de cocaïne qu’il transportait dans un camion.
Le major Sorja était accompagné de six hommes portant des uniformes militaires, mais qui ne font pas partie de l’armée vénézuélienne, a indiqué le ministère public.
Au cours d’une autre opération, les forces de l’ordre ont arrêté samedi le lieutenant Yorjan Ojeda alors qu’il transportait «500 paquets de marijuana et 10 de cocaïne présumée» dans un camion de l’armée, a annoncé le ministère de la Défense.
Le ministre de la Défense et général en chef des armées, Vladimir Padrino, a regretté ces deux affaires et ordonné une enquête administrative.
«Ces faits, qui sont une atteinte à l’honneur militaire et à la bonne image de l’institution, seront sévèrement sanctionnés», a-t-il prévenu dans un communiqué.

 

Éphéméride nationaliste

15 février 1963 : création de la SERP

220px-Serp
La Société d’études et de relations publiques, était une société d’éditions fondée en mars 1963 par Jean-Marie Le Pen, aidé de ses amis Philippe Marçais, Léon Gaultier et Pierre Durand.
Spécialisée dans le chant « de tradition », notamment le chant militaire, ainsi que dans la publication d’enregistrements sonores de grands textes historiques, son catalogue a compris entre autres les chœurs de l’Armée rouge, des chants de l’armée allemande (Wehrmacht et Waffen SS), des discours de dirigeants du XXe siècle (Adolf Hitler, De Gaulle, Mal Pétain…). Plus récemment, elle a diffusé les chants du Chœur Montjoie Saint-Denis.
La SERP ferme le 30 mars 2000.

15 février 1995 : mort de Jo Ortiz

15 février 2006 : mort de Christian de la Mazière (biographie)

maziere

15 février 2007 : condamnation de Ernst Zündel

 Ernst_Zundel
Ernst Zündel est condamné à cinq ans de prison, la peine maximum, par le tribunal de grande instance de Mannheim.
Les juges ont suivi les réquisitions du Parquet qui avait requis cette peine en janvier 2007.
Il lui était notamment reproché de mettre en cause l’existence des chambres à gaz durant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que celle de l’Holocauste et du nombre de ses victimes.

15 février 2010 : mort de l’Abbé Georges de Nantes (biographie)  

georges_de_nantes-223x300

 

 

 

© Jeune nation – 2016

 

 

 

 

 

15 02

Louis-Joseph-Xavier de France, duc de Bourgogne, 1760, Jean Martial Frédou
(Versailles, Musée national du Château et des Trianons)

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jeff Davis

Commentaires (1)

  1. tenon dit :

    « La France n’est pas du tout un pays laïc. Dire le contraire est l’une des plus grandes hypocrisies de la société française. Un pays dont 80 % des jours fériés sont des jours chrétiens, n’est pas laïc par définition » s’indigne Marc Levy.
    http://www.metronews.fr/culture/exclusif-marc-levy-a-new-york-la-france-n-est-pas-du-tout-un-pays-laic/mpbl!6PpBu29VX1DT2/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0