Accueil » Culture » Tempête Infernale (Hellstorm – 2015), un film de Kyle Hunt (vidéo)

Tempête Infernale (Hellstorm – 2015), un film de Kyle Hunt (vidéo)

« Des millions de tués… des millions de violées… des millions de torturés… des millions réduits en esclavage… Des millions d’hommes, de femmes et d’enfants jetés aux vents… Peu importe ce que vous avez lu sur la Seconde Guerre mondiale,peu importe ce qu’on vous a dit à ce sujet, peu importe ce que vous croyez à propos de la “bonne guerre” : oubliez cela. Aujourd’hui, pour la première fois depuis plus de 70 ans, apprenez à quoi la guerre à leur “paix” a ressemblé pour les perdants. Apprenez ce qui a été infligé à l’Allemagne et à son peuple au nom de “la liberté, la démocratie et la libération”. Voici leurs témoignages, leurs images, leur histoire ».

 

Ce long-métrage documentaire est une production de 2015 et pour nous est une rare nouveauté à visionner sur internet. Mais attention, ce film n’est, pas disponible sur « YouTube » et pour la très simple raison que c’est un film antisioniste qui ouvre les yeux fermés!  Ce long-métrage serait une adaptation de l’ouvrage homonyme de Thomas Goodrich et vous pouvez le visionner sur ce lien : Hell Storm Documentary. Il est affiché au début.

L’ouvrage homonyme de Thomas Goodrich n’est pas non plus disponible aux bibliothèques municipales. Vous pouvez le vérifier vous-mêmes sur le site « paris-bibliothèques » de la Réserve Centrale. Ni les bibliothèques de la région ne sont approvisionnées de l’ouvrage. C’est une preuve que le statu quo sioniste gouverne tout ce qui appartient à l’état ou à la mairie. Une voix féminine commence en nous disant « les allemands ont beaucoup souffert après la 1ere guerre mondiale »Sinead McCarthy et sa voix douce ajoute une tension à cause du contraste avec les images. Elle nous dit un peu plus tard que Adolf Hitler a été élu « Man of the year » en 1933 par le Time magazine. Pourquoi pas « of the century » ? L’action continue avec les images en couleurs des ruines de Hambourg, la première ville allemande bombardée en 1945. Le cauchemar est accentué partout sur les gravats et les cadavres ramassés sur la rue : plus de deux cent mille ! Un chariot transportant un bébé est en flammes tandis que les cadavres sont allongés partout. Un des juifs à avoir commandé cette catastrophe était le sioniste Ilya Erhenburg avec sa volonté imprimée sur tous les journaux conseille : « Kill them all » ! Donc pour ce juif et pour tous les alliés, tous les allemands étaient coupables de cette situation puisqu’ils ont voté pour Hitler en 1933 (notre conclusion évidente).  La Red Army soviétique et les autres alliés ont contribué aussi au massacre spirituel des allemands neutres. Les américains et leurs alliés ont commis des actes barbares de viol sur de filles mineures allemandes. Nous voyons leurs cadavres malmenés reproduits par les opérateurs de l’époque. 

Quelques autres allemands ont décidé de fuir ce spectacle de désolation en prenant les bateaux très surchargés afin de s’échapper ailleurs. Mais un peu plus tard ils ont été rempli de torpilles par les alliés et, par conséquent, noyés sur les eaux glacés. Sur les camps de concentration de l’étranger, les soldats allemands qui sont restés vivants, ont été abattus par la Red Army à l’aveuglette. Une conclusion anticipée, puisque nous n’allons pas vous parler de la fin, serait que « Eisenhower a tué plus que Hitler ». Et puisque le viol était très fréquent par les G.I. nous avons aussi remarqué « une touche Richard Kern » mais documentaire (pas en reconstitution) dans le film, surtout pour les images de l’époque en noir et blanc.

Dionysos ANDRONIS

 

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Commentaires (1)

  1. Blackreptile dit :

    Outre que vous decouvrez une realite tout a fait différente de ce qu’on vous avait bourre le crâne, Je vous préviens,c’est difficilement supportable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?