Accueil » Société » Malgré l’intense propagande juive, 31 % des Américains auraient refusé de cacher des Juifs pendant la prétendue “Shoah”

Malgré l’intense propagande juive, 31 % des Américains auraient refusé de cacher des Juifs pendant la prétendue “Shoah”

Selon une enquête réalisée pour le compte d’un groupe sioniste “chrétien” de Californie, Barna Group, et abondamment commentée par les médiats juifs, 31 % des sondés américains auraient refusé de cacher des Juifs. Cette « étude » sert à préparer et à assurer la promotion d’un film de propagande extrémiste juif, Return to the Hiding Place, qui évoque le cas de chrétiens ayant prétendument sauvé (sic) des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale.

« Souvenez [sic]-vous de la guerre quand les juifs d’Europe étaient déportés dans les camps de concentration et tués par les [nationaux-socialistes]. Si vous aviez vécu à cette époque, auriez-vous risqué votre vie ou celle de votre famille, ou ne serait-ce que l’emprisonnement pour cacher des Juifs ? »,

ont demandé les sondeurs.

Les enquêteurs, dont tout indique qu’ils n’ont respecté aucune des méthodologies en usage dans le domaine, ont prétendu que les hommes, les gens mariés, les pédérastes, les personnes religieuses, et les habitants du sud du pays étaient plus susceptibles d’être manipulés par les Juifs et leur propagande, au contraire des femmes, des célibataires, des hétérosexuels, des personnes sans religions et des habitants du nord, plus enclins à répondre qu’ils n’auraient pas « caché » de Juifs. À moins que ces catégories n’aient été moins dupes de la manipulation ?

« L’État islamique a pour but d’exterminer les chrétiens et les juifs exactement comme l’a fait Hitler avec le peuple juif. En théorie, nous sommes plutôt enclins à sauver les étrangers, mais nous nous trouvons aujourd’hui à un moment de l’histoire où sauver les autres ne peut pas être seulement envisageable, il est vital »,

a divagué le réalisateur du film précité, reprenant une thématique très usitée ces derniers jours de Moscou à Washington, en passant par Paris.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jean Dupont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0