Accueil » Actualité » Actualité internationale » Croatie : le directeur du lycée refuse l’expo Anne Franck

Croatie : le directeur du lycée refuse l’expo Anne Franck

Croatie : le directeur du lycée refuse l’expo Anne Franck

 

Le directeur d’un lycée croate a récemment refusé d’accueillir dans son établissement une exposition sur Anne Frank au motif qu’elle présentait les oustachis au pouvoir en Croatie pendant la Deuxième guerre mondiale comme des « criminels ».

Hormis les panneaux consacrés à Anne Frank préparés par le musée éponyme d’Amsterdam, l’exposition, qui était prévue pour la semaine dernière, en contenait six consacrés au rôle du régime croate présenté comme « pronazi ». Ce sont eux qui ont suscité la colère du directeur de cet établissement de Sibenik, sur la côte adriatique.

Josip Belamaric s’est alors opposé à l’exposition le jour de son ouverture, le 17 janvier. « Ils ont présenté les oustachis comme des criminels (…) pas un mot sur les crimes des partisans et des communistes », a-t-il expliqué dans les médias croates.

Le lobby du judaïsme politique qui n’aime l’histoire qu’à sens unique s’est immédiatement déchaînée ! Son pseudopode appelé Centre Simon-Wiesenthal a protesté auprès du chargé d’affaires croate à Tel Aviv et a demandé sans autre forme de procès le limogeage de ce directeur. Un refus de prendre cette mesure « démontrerait que la nostalgie du régime oustachi est tout à fait légitime dans le système scolaire croate d’aujourd’hui », a écrit le Centre dans une lettre de protestation.

De même, quelques jours plus tard, les représentants des Juifs de Croatie ont annoncé qu’ils boycotteraient les commémorations officielles de la Journée internationale de la mémoire de l’Holocauste. Ils entendent ainsi dénoncer une « relativisation » par les autorités des crimes du régime pronazi croate.

Fidèle à la devise d’Ante Pavelic (« Défendre l’honneur et la liberté de la Croatie est le devoir suprême de tout Croate »), il y a donc encore en Croatie des patriotes qui refusent que soit salie la mémoire nationale et le combat des insurgés oustachis contre l’oppression de la nation croate ! Honneur à Josip Belamaric !

 

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Pierre Olivier

Commentaires (1)

  1. Israel ? adios dit :

    Bravo à cet homme qui a refusé la dictature judeo-communiste. Rappelons que les assassins du tsar étaient tous juifs. Que tous les meneurs importants de la Révolution de Novembre l’étaient. Et qu’ils étaient fort puissants lorsque les Croates ont été persécutés durant les années 20. Ils ont su rétablir l’équilibre durant la guerre. Depuis, ils se sont libérés du joug judeo-communiste, courageusement, pendant que la juivouillerie française soutenait les Serbes (BHL, Mitterrand…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?