Accueil » Actualité » Actualité internationale » Leur démocratie : « Royaume-Uni, vers un droit de vote à 16 ans pour le référendum sur l’Europe »

Leur démocratie : « Royaume-Uni, vers un droit de vote à 16 ans pour le référendum sur l’Europe »

Suggérant que le vote d’une telle loi serait inéluctable, le titre d’un article du Figaro (« Royaume-Uni : vers un droit de vote à 16 ans pour le réferendum sur l’Europe ») pousse dans le sens de cette idée afin de conserver la Grande-Bretagne dans “l’Union européenne”. Il fait suite aux nombreuses pressions en ce sens de toute la communauté du propriétaire du Figaro. On peut également souligner que la Chambre des lords est devenue un ramassis d’affairistes, que ce soit en y intégrant les détraqués de la musique comme Elton John que, surtout, par les stratégies d’alliance pratiquées par les colons et acceptées par les Blancs au nom de l’antiracisme imposé par… les colons (cf. « Réflexions sur le mariage entre juifs et élites natives »).

Ces derniers, telle la sénatrice EÉLV “franco”-turco-israélienne Esther Benbassa, qui a fait de la libéralisation du cannabis une de ses addictions, sont systématiquement à l’avant-garde de tout ce qui peut pervertir les individus et nuire à la société blanche en détruisant les normes civilisées pour les remplacer par le Néant propice à toutes les abominations : mœurs de tarés tels l’utilisation de produits stupéfiants – qui conduit plus facilement ensuite à des comportements bestiaux –, sexualité débridée incluant la pédocriminalité institutionnalisée via l’adoption d’enfants par les paires d’homosexuels et mondialisme qui détruit ethniquement les nations pendant que leur entité colonisatrice proche-orientale fait le contraire.

Or, colons, homosexualistes et racistes anti-blancs auto-qualifiés d’“antiracistes”, exercent via tous les médiats, l’école où ils interviennent directement, le cinéma, la musique tam-tam et la littérature moderne dépravée jusque dans les manuels scolaires1 une influence totale sur les jeunes gens.

De plus, les jeunes générations incluent des “Européens” allochtones en nombre considérable, les frontières ayant été abattues sur ordre des colons. L’enjeu est donc de faire voter en masse tous les jeunes étrangers déracinés à papiers locaux et les jeunes autochtones déjà décérébrés et abrutis avant même d’avoir pu se structurer intellectuellement, afin de jouer sur leurs émotions pour les faire pencher dans le sens du mondialisme et ainsi diluer les voix des adultes généralement plus réticents aux dépravations en tout genre car mieux armés par l’expérience de la vie et une éducation ancienne alors moins pervertie car plus européenne.

1 Jeune fille androgyne torse nu dans le livre de SVT des lycéens, quand le ministre Luc Châtel et son président, le colon Nicolas Sarközy, choquait les jeunes esprits afin de les préparer brutalement au “mariage pour tous” déjà devenu une urgence républicaine de “droite” deux ans avant son vote par la… gauche du colon Hollande et de son gouvernement de ‘migrants’ anti-français : Valls, Taubira, Peillon puis Belkacem, El Khomri, Jong-Suk, Moscovici puis Macron, etc.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Guillaume Ancquier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0