Accueil » Actualité » Journal du jour » Journal du 20 octobre 2015

Journal du 20 octobre 2015

Journal du 20 octobre 2015

 

 

 

FRANCE

Drame de la récidive : le jeune Lucas est décédé

Le jeune Lucas, 7 ans, est mort ce lundi après quatre jours d’hospitalisation. Il avait été attaqué au bas d’un immeuble où il jouait avec un camarade à la sortie de l’école jeudi dernier à Jœuf en Lorraine. Un individu déjà condamné pour des faits de violences l’avait poignardé à sept reprises, le blessant très grièvement.

Le poignardeur avait été repoussé par un policier en civil qui se trouvait à proximité. Malgré une nouvelle évidente faillite de la justice dans cette affaire, aucun membre du gouvernement, spécifiquement Christiane Taubira, si prompte à intervenir pour insulter la France et les Français à chaque seconde, n’a réagi ou démissionné. Depuis le tueur, dont les autorités n’ont jamais pris en compte la dangerosité, a été déclaré « fou ».

300 individus dangereux dans un lieu de culte islamiste de La Duchère à Lyon

Selon la police, 300 des 800 étrangers qui fréquentent la mosquée et-Tawba imposée dans le quartier de Lyon-La Duchère sont favorables aux thèses les plus dangereuses de l’islamisme.

« Ce sont majoritairement [!] des salafistes quiétistes, connus pour être apolitiques [sic] et opposés à l’utilisation de la violence »,

ose Hafid Sekhri, qui dirige une association islamiste locale. Après avoir perdu son imam, lui aussi un « salafiste quiétiste », les occupants tentent actuellement de recruter un imam qui parlerait français. Il n’est pas question d’intégration, bien au contraire :

« Nous souhaitons recruter une personne qui soit bilingue, parce qu’il y a beaucoup de jeunes qui ne parlent pas [encore] l’arabe »,

déclare un autre responsable islamiste local.

L’islamiste récidiviste Alain Courmont n’écope que d’un an de prison à Béziers

Inverti à l’islam, le délinquant multirécidiviste Alain Courmont n’a écopé que d’un an de prison pour apologie du terrorisme et détention d’armes en récidive. L’individu, qui dirigeait le ‘Toubib Burger’, un établissement de malbouffe situé au 50, allées Paul Riquet à Béziers, a été maintenu en détention.

Lié à divers groupes islamistes, il diffusait des vidéos exaltant les crimes terroristes sur les réseaux sociaux. Le jour de son arrestation, il portait un vêtement avec une inscription islamiste comme celles utilisées par les groupes de tueurs en Syrie et en Irak.

Le tribunal n’a pas retenu le fait qu’il avait nommé les sandwichs qu’il vendait « FAMAS », « AK-47 » ou « M-16 ».

Il était défendu par Luc Abratkiewicz.

Grâce à Christiane Estrosi, les lieux de culte islamiste prolifèrent à Nice

Un reportage de BFM TV rappelle que Christian Estrosi, le maire ultrasioniste de Nice, facilite aussi l’islamisation des quartiers. La mairie de Nice a ainsi vendu un local pour 117 000 euros pour créer une mosquée il y a quelques mois. En échange de quelques voix, il pourrait permettre rapidement aux étrangers de s’étendre en vendant de nouveaux locaux. En attendant, c’est dans les rues que les prières se poursuivent.

(ou ici)

Un trafiquant éliminé à coups de couteau à Cachan

Un important trafiquant de drogues, occupant de Villejuif, très défavorablement connus des services de police, mais malgré cela vivant en liberté dans notre pays et y continuant son mortel trafic, a été tué de plusieurs coups de couteau dans les rues de Cachan (Île-de-France occupée) dimanche.

Il n’y a eu aucune interpellation jusqu’à lundi après-midi, quand un individu de 24 ans s’est livré à la police. Il s’est accusé de cette élimination devant les policiers du commissariat du Kremlin-Bicêtre.

« Intégration » : premier lycée islamiste turc à Strasbourg

Pour la première fois, un lycée confessionnel musulman affilié à la Turquie a ouvert ses portes en France en ce mois d’octobre. L’opération a bénéficié du soutien du gouvernement islamiste de Turquie, soutien des groupes criminels actifs en Syrie, et de celui de Manuel Valls.

Il s’agit officiellement de former des cadres religieux pour créer un « islam de France » (sic). Il a été créé par la Diyanet İşleri Türk İslam Birliği (DİTİB, ou en français, langue que ces occupants refusent visiblement de parler, Union des affaires culturelles turco-islamiques de Strasbourg).

Il comptait à la première rentrée 24 élèves pour deux classes. Il n’a pas été précisé si le financement de cet établissement était, comme celui des groupes terroristes islamistes de Syrie, assuré en partie par la Turquie.

Drame de la récidive : un criminel violent libéré par un juge rouge assassine à Saint-Brieuc

Un homme a été tué à coups de couteau à Saint-Brieuc (Bretagne) lors d’une altercation. Le tueur présumé a été arrêté. Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agit d’un drame passionnel, le poignadeur aurait eu une relation « agitée » avec une femme – présente au moment du drame – dont la victime était le compagnon.

Le tueur présumé est un multirécidiviste. Il avait été libéré de prison en mai dernier, bénéficiant d’un « aménagement de peine » accordé par un juge criminel de Christiane Taubira. Au moment du meurtre, il était « surveillé » par les inutiles « bracelets électroniques » promus par l’antifrançaise, malgré leur inutilité prouvée à de multiples reprises ces derniers mois et une fois encore. C’est au prix de la vie des Français qu’est démontrée la politique criminelle du gouvernement.

 

BASSE POLITIQUE

Hollande joue sur les peurs pour tenter d’empêcher le naufrage annoncé de son parti aux régionales

« Une région qui serait dirigée par le Front national, ça aurait des conséquences, y compris dans les décisions que ces élus auraient à prendre. […] Cela aurait des conséquences économiques. Des grandes régions qui sont ouvertes vers l’extérieur qui d’un seul coup verraient un certain nombre d’activités économiques remises en cause. […] On ne joue pas avec ce type de comportement ou de vote simplement pour envoyer un avertissement parce qu’on n’est pas content, parce qu’il y a de la colère, parce qu’on veut s’en prendre à ceux qui ne nous ressemblent pas. […] Quand des votes se font, ils ont toujours un impact en France et à l’étranger »,

a déclaré François Hollande, confirmant les propos de Julien Dray qui annonçait que le seul programme du Parti socialiste (PS) pour ces élections serait encore de jouer sur les peurs et de faire croire que le Front national (FN) est un danger pour leur République, alors que tout indique que c’est exactement le contraire.

En bref

* Agitation contre le candidat LR de MPLR

Le sénateur-maire de Castelnau-le-Lez Jean-Pierre Grand, du parti Les Républicains (LR, ex-UMP), a accusé Dominique Reynié, tête de liste de son parti pour la région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon de n’être pas éligible. Dans un courrier adressé à Nicolas Sárközy, affirmant reprendre les accusations d’autres élus, il précise que Dominique Reynié ne serait pas légalement inscrit sur les listes électorales d’une commune, car n’y vivant pas et n’y ayant pas d’attaches. Dominique Reynié a démenti.

* Congrès de l’UDÉ, le pseudopode du PS pour faire croire que le PS n’est pas tout seul

L’Union des démocrates et écologistes (UDÉ) a tenu son congrès fondateur à Paris samedi, sous le patronage du corrompu du Parti socialiste (PS) Jean-Christophe Cambadélis. Le pseudopode du PS, dont la principale vocation consiste pour ses dirigeants à obtenir un maroquin ministériel, est l’assemblage des groupuscules de François De Rugy, Écologistes ! (É!), tout juste créé et du fantomatique Front démocrate (FD) de l’étranger juif Jean-Luc Bennahmias. Il sera dirigé par le Coréen Jean-Vincent Placé mis en cause dans de nombreuses affaires ces derniers mois et dont le nom est synonyme d’arrivisme et d’opportunisme.

* Un élu LR de Clermont-Ferrand arrêté pour viol

Le conseiller municipal de Clermont-Ferrand François Barrière (Les Républicains (LR, ex-UMP)) a été mis en examen pour viol et placé sous contrôle judiciaire.

* Marine Le Pen devant les tribunaux

La présidente du Front national (FN) sera jugée à Lyon ce mardi pour provocation à la discrimination, à la violence ou à la haine raciale, pour avoir déclaré en 2011, à propos des prières de rue islamistes :

« Je suis désolée pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde Guerre mondiale, s’il s’agit de parler d’Occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça, c’est une occupation du territoire».

 

 

 

CRISE DE L’INVASION

Les autorités croates laissent le pays être envahi par plusieurs milliers d’étrangers

Ayant quitté la chaude Turquie où ils étaient en sécurité et relativement au chaud, des centaines d’envahisseurs ont créé une émeute lundi à la frontière entre la Serbie et la Croatie, se plaignant des conditions climatiques. La police croate a empêché jusque dans l’après-midi le passage des violeurs de frontières, entraînant une violente campagne médiatique des ennemis de l’Europe contre elle. Sous leur pression, les autorités croates ont laissé le pays être attaqué par plusieurs milliers d’envahisseurs. Ils ont été dirigés vers Slovénie d’où ils tenteront ensuite de gagner l’Allemagne.

10 000 envahisseurs en Macédoine en 24 heures

Les autorités de l’Ancienne République yougoslave de Macédoine ont annoncé qu’entre samedi et dimanche, en seulement 24 heures, le pays avait été attaqué par 10 000 envahisseurs. L’énormité du chiffre n’a provoqué aucune réaction, ni dans l’ARYM, ni dans les pays voisins, où les envahisseurs ne font que passer et commettre des dégradations, ni au niveau européen.

À Hambourg, affrontements répétés entre envahisseurs

Trois émeutes et épisodes de violence se sont produits à Hambourg entre groupes d’envahisseurs. Au centre d’Hambourg-Bergedorf, des affrontements se sont à nouveau produits, alors que les ethnies s’étaient déjà affrontées début octobre. Aucune sanction n’avait été prise, et Angela Merkel, complice objective de l’invasion, ne devrait pas plus réagir cette fois.

Dans un autre centre, un Iranien de 24 ans a été très grièvement blessé. Ses agresseurs lui reprochent de s’être converti au christianisme. Apprenant cette conversion, un Afghan avait déclaré que ce n’était « pas un péché de le tuer ».

Dans un hôtel d’Osdorf, une cinquantaine d’envahisseurs se sont combattus ; ils se sont retournés ensuite contre les Allemands qui tentaient de ramener le calme. Etc.

En Bref

-Dans une gare britannique, des extrémistes, agissant pour le compte des groupes islamistes, des trafiquants d’êtres humains et du grand patronat, ont empêché les passagers de prendre le train et agressés des usagers, sans, pendant de très longues minutes, de véritable réaction de la police.

-Selon les autorités hongroises, la fermeture des frontières, cela fonctionne. Après le blocage de celle avec la Serbie et la Croatie, il n’y a eu pour tout le territoire que 41 attaques réussies d’envahisseurs dimanche, le chiffre le plus bas depuis le 1er janvier.

« La fermeture de la frontière fonctionne, cela a efficacement stoppé les entrées illégales »,

s’est réjoui le porte-parole du gouvernement Zoltan Kovacs.

-Un nouvel incendie, vraisemblablement, comme la grande majorité d’entre eux, provoqué par les occupants, s’est déclenché dans un centre pour travailleurs étrangers bulgares et polonais à Gudensberg (Hesse, centre) .

-Les autorités belges ont annoncé le démantèlement d’un groupe criminel spécialisé dans la fabrication et le trafic de faux documents. Les faux papiers étaient directement expédiés aux envahisseurs en Grèce et en Turquie.

 

 

 

 

ÉTRANGER

À la demande des islamistes, l’Indonésie détruit une dizaine d’églises

Les autorités indonésiennes ont procédé à la destruction de trois lieux de culte chrétien après des violences commises par les islamistes contre la population chrétienne. Les deux temples protestants et l’église catholique étaient de petits édifices faits de bois et de tôle, dans le secteur d’Aceh Singkil, sur l’île de Sumatra.

Sept autres églises doivent être détruites ces prochains jours, au prétexte de permis de construire inadéquats et après « concertation » (sic) avec les chrétiens selon les mensonges des autorités islamistes.

Quelques jours plus tôt, une église a été détruite lors d’une attaque commise par des islamistes, conduisant à la réaction des chrétiens, qui avaient éliminé l’un des assaillants. Les autorités avaient fait alors arrêter plusieurs dizaines de personnes.

Le monde en guerre

* Proche-Orient

-Palestine. L’État islamique a diffusé plusieurs vidéos ces derniers jours, appelant à des attaques contre l’État criminel d’Israël et ses colons.

-Liban. L’armée a tué huit membres du Front pour la victoire du peuple du Levant (Jabhat an-Nuṣrah li-Ahl ash-Shām dit Front el-Nosra), la branche de La Base (el-Qaïda) en Syrie, lors d’un tir d’artillerie près de la frontière avec la Syrie, à Wadi Hmeid près d’Ersal (Békaa, est). L’explosion s’est déroulée près d’un camp de réfugiés syriens.

-Syrie. Les groupes ‘rebelles’ combattant l’armée syrienne au sud d’Alep (nord-ouest) ont affirmé avoir reçu des missiles antichars des pays ennemis de Bachar el-Assad. Depuis vendredi, une dizaine de véhicules de l’armée auraient été détruits avec ces missiles selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

-Turquie. Quatre islamistes ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête sur l’attentat d’Ankara le 10 octobre ; neuf mandats d’arrêt ont été lancés. Les autorités ont confirmé que l’un des deux tueurs qui s’est fait exploser est le frère de celui qui avait commis un attentat contre des Kurdes en juillet dernier.

Le corps sans vie d’une travailleuse humanitaire britannique a été retrouvé dans les toilettes de l’aéroport de Constantinople occupée samedi. Elle dirigeait la mission pour l’Irak de l’Institute for War and Peace Reporting (IWPR). Elle est morte dans des « circonstances suspectes » selon la presse britannique.

* Asie

-Afghanistan. Un avion de chasse F-16 américain a été touché par des tirs d’armes légères dans la province de Paktia (est) provoquant des dégâts sur l’appareil en fin de semaine dernière selon des sources militaires.

-Pakistan. Une attaque contre un bus a fait onze morts dans la province du Baloutchistan lundi.

-Thaïlande. L’explosion d’une bombe télécommandée a fait deux morts et cinq blessés parmi un groupe de soldats se trouvant dans un véhicule blindé dans la province de Pattani (sud). L’attentat a été attribué aux séparatistes islamistes.

© Jeune nation – 2015

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0