Accueil » Actualité » Journal du jour » Journal du 7 février 2014

Journal du 7 février 2014

Sommaire

FRANCE

Arabe a l’école : l’UMP plus fort que le PS
Sondages BFM/RMC : Les censures se suivent et se ressemblent
Les antifascistes, courroie du PS
Jean-Marc Ayrault reconnaît le caractère « hystérique » et la « surenchère » des réformes engagées par son gouvernement
La Nef des fous
Le journal des pédophiles en grande difficulté, absent des kiosques
Procès et enquête en série contre le FN I : Mélenchon et le génocide des Blancs
Procès et enquête en série contre le FN II : le patrimoine de Jean-Marie Le Pen en question
Procès et enquête en série contre le FN III : suspicion autour de « Jeanne »
La directrice du FMI à nouveau entendue dans l’affaire Tapie
Renouvellement de la demande de levée d’immunité du corrompu UMP Bloch
Beth din
Policiers agressés par des Afro-Maghrébins à Marseille : la sénatrice PS Samia Ghali prend le parti des agresseurs
La justice de Taubira : un tueur présumé libéré pour cause de manque d’encre dans un fax
Occupation & faits divers
TV Libertés : journal du 6 février 2014

EUROPE

Invasion de l’Europe : les arrivées ont multiplié par dix en 1 an
Ukraine, troisième semaine de révolte

ÉTRANGER

Le monde en guerre

ACTUALITÉ NATIONALISTE

Hommage aux morts du 6 février à Chambéry
Émission de Radio Résistance (25 janvier 2014)

 

 

FRANCE

Arabe a l’école : l’UMP plus fort que le PS

Luc Chatel revendique « l’honneur » d’avoir voulu le premier imposer l’arabe à l’école. Il y a 50 ans, les mêmes gaullistes anti-colonialistes obligeaient les Français à quitter l’Algérie contre la colonisation et contre l’enseignement du français aux Algériens. La colonisation de la France et la disparition du français remplacé par l’arabe ne les gêne à l’inverse pas du tout.

Najat Belkacem a sans doute été réjouie par ses propos.

 

 

Sondages BFM/RMC : Les censures se suivent et se ressemblent

censure-sondage-valls-bmf-rmc-

(http://rmc.bfmtv.com/info/571881/faites-vous-confiance-a-manuel-valls/)censure-sondage-hollande-bmf-rmc-(http://rmc.bfmtv.com/info/553755/faites-vous-confiance-a-francois-hollande/#reactions)

 

 

Les antifascistes, courroie du PS

L’extrême-gauche bénéficie de la complicité du ministère de l’Intérieur qui donne des consignes très claires pour laisser les racailles rouges commettre leurs crimes en toute impunité. Ce n’est pas le seul soutien du pouvoir dont bénéficient ces pseudos-rebelles.
Il n’est donc pas surprenant de trouver au dos d’affiches collées ces derniers jours à Paris des documents du conseil régional d’Île-de-France, dirigé par le corrompu PS Jean-Paul Huchon.

-affiche-antifa-conseil-regional- (1) -affiche-antifa-conseil-regional- (2)

 

 

Jean-Marc Ayrault reconnaît le caractère « hystérique » et la « surenchère » des réformes engagées par son gouvernement

Quelques jours après avoir reculé provisoirement sur le projet de loi de destruction de la famille, Jean-Marc Ayrault précise à nouveau que les réformes seront lancées « sans tarder » sur ce sujet. Une décision en forme de bras d’honneur aux millions de Français engagés dans la Manif pour tous.

« Je suis le garant de la poursuite des réformes, et cela vaut aussi pour la famille. […] Quand je regarde ce que nous avons fait depuis 20 mois, il n’y a jamais eu autant de réformes. […] En même temps, je suis pour que ces réformes s’engagent dans un climat apaisé, alors que là on est dans une espèce de surenchère, d’hystérisation [sic] ».

Le premier ministre a reconnu implicitement que jusqu’à présent les « réformes » avaient été imposées sans concertation.

 

 

La Nef des fous

« Les fous qui ne voient pas qu’ils sont fous sont les plus grands fous »

a déclaré hier Manuel Valls, dans l’émission Des paroles et des actes sur France 2.

valls-racaille-tdda-Commentant l’affaire Dieudonné, il a commis un curieux lapsus, déclarant « si c’était à refaire, je ne le referais pas », tout en avançant des arguments contraires. Beaucoup plus inquiétants, il ne s’est pas rendu compte de son erreur et a tout ignoré l’intervention des journalistes le reprenant sur le sujet. Mégalomanie ? Schizophrénie ? Judéomanie ? Comme disait un fou : « Les fous qui ne voient pas qu’ils sont fous sont les plus grands fous ».

 

 

Le journal des pédophiles en grande difficulté, absent des kiosques

Libération est touché par un nouveau mouvement de grève. Fatima Brahmi, déléguée syndicale CGT, a révélé que les salariés ont voté l’interruption de travail hier ; le journal n’est pas paru ce matin. Ils exigent le départ du levantin Nicolas Demorand. Ils avaient obtenu son éviction de la direction du journal durant l’été et il n’est plus désormais que président du conseil de surveillance.

Le journal est maintenu en vie artificiellement, grâce à l’argent du contribuable essentiellement de multiples manières, alors que les Français rejettent ce journal dont les ventes ont chuté en 2013 de 15 %.

 

 

Procès et enquête en série contre le FN I : Mélenchon et le génocide des Blancs

De passage à Marseille durant la campagne pour les élections présidentielles de 2012, le métèque Jean-Luc Mélenchon s’était félicité de l’aboutissement du programme génocidaire contre les Français. Se félicitant que la France soit le pays le plus gangrené par les mariages mixtes en Europe, il avait osé proclamer, dans une ville déchirée par les tensions communautaires et livrée à toutes les mafias étrangères :

« Marseille vous dit que notre chance, c’est le métissage. »

ajoutant :

« Il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb ».

Des militants du Front national avaient repris cette phrase lors des élections législatives suivantes dans un tract diffusé dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, laissant croire à une publication officielle du parti d’extrême-gauche.

Mélenchon, génocidaire honteux, avait porté plainte pour ce détournement. L’avocat du FN a plaidé la relaxe ; le procureur s’en est remis à la « sagesse du tribunal ». Le jugement a été mis en délibéré au 3 avril.

 

 

Procès et enquête en série contre le FN II : le patrimoine de Jean-Marie Le Pen en question

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire concernant le patrimoine de Jean-Marie Le Pen suite à un signalement de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Les enquêteurs étudient particulièrement l’étonnante évolution du patrimoine de l’ancien dirigeant du Front national entre 2004 et 2009.
La commission l’a interrogé sur ces faits sans obtenir de réponses satisfaisantes.

 

 

Procès et enquête en série contre le FN III : suspicion autour de « Jeanne »

Le parquet de Paris est toujours en charge d’une enquête préliminaire sur le fonctionnement du micro-parti de Marine Le Pen “Jeanne”, utilisé pour le financement des campagnes électorales de la présidente du Front national et qui prête de l’argent aux candidats FN. C’est sur ces prêts qu’enquête le parquet de Paris.
L’autre micro-parti qui finance le FN, Cotelec, dirigé par Jean-Marie Le Pen, a vu ses comptes invalidés par la Commission nationale des comptes de campagne et de financement public (CNCCFP) pour 2012. Il ne pourra donc pas financer les campagnes de 2014. Les cotisations des adhérents ne seront plus éligibles aux réductions d’impôts de 66 %, ce qui signe la mort de ce part selon plusieurs médiats.
Le Chêne, de Michèle Alliot-Marie, a subi le même sort.

La directrice du FMI à nouveau entendue dans l’affaire Tapie

Christine Lagarde a été entendue le 31 janvier devant la Cour de Justice de la République (CJR) pour sa participation présumée à l’escroquerie de l’arbitrage en faveur de Bernard Tapie alors qu’elle était ministre de l’Économie. Cinq personnes sont déjà mises en examen dans cette affaire pour escroquerie en bande organisée : Bernard Tapie, le bénéficiaire de 403 millions d’euros spoliés aux Français, son avocat Maurice Lantourne, le juge Pierre Estoup, l’homme qui dirigeait le CDR (consortium de réalisation chargé de cette affaire), Jean-François Rocchi et le directeur de cabinet de Christine Lagarde à l’époque Stéphane Richard.

Christine Lagarde a été maintenue à la tête du FMI, où l’image de la France avait déjà été souillée dans le passé par les déviances sexuelles de Dominique Strauss-Kahn.

 

 

Renouvellement de la demande de levée d’immunité du corrompu UMP Bloch

Le parquet de Paris a émis un avis favorable à la demande de levée de l’immunité parlementaire de Serge Bloch dit Dassault, le sénateur UMP corrompu de Corbeil-Essonnes, dans le cadre des achats de voix présumés dans cette ville lors des dernières élections.
Les enquêteurs ont renouvelé leur demande, un mois après que les complices du corrompu au Sénat, de gauche comme de droite, aient refusé d’accéder à la demande des juges « indépendants ».

 

 

Beth din

Jeremy Oinino et Léonard Sellem ont bénéficié d’un important soutien de la part des médiats lors du lancement de leur site internet demanderjustice.com, malgré le caractère manifestement illégal de celui-ci (Le Figaro (8 mars 2012), France Inter (11 mai 2013), hZDNet (25 juin 2013), Le Parisien (2 juillet 2013), etc.).
Le parquet de Paris a demandé hier leur condamnation pour exercice illégale du droit à 4 000€ d’amende, sur demande de l’ordre des avocats et du Conseil national des barreaux (CNB).

« Il existe un monopole réservé aux avocats et le site empiète bien sur leur domaine »

s’est alarmé le procureur, Sylvie Kachaner.
Jeremy Oinino et Léonard Sellem sont défendus par Mes Thierry Levy et Jérémie Assous.

 

 

Policiers agressés par des Afro-Maghrébins à Marseille : la sénatrice PS Samia Ghali prend le parti des agresseurs

Quatre policiers ont été blessés hier à Marseille lors d’une agression organisée par des racailles de la cité occupée Font-Vert (XIVe arrondissement). Ils contrôlaient un occupant qui se droguait en pleine rue quand ils ont été attaqués par ses amis et des membres de sa famille.
La sénatrice PS algérienne Samia Ghali a immédiatement pris le parti des agresseurs de policiers en prétendant avoir été alertée par des « mères » du quartier qui « ont dit avoir être prises à partie par la police » (sic). Comme Razzy Hammadi – toujours député de leur République – en lien direct avec les mafias étrangères qui contrôlent certains quartiers occupés, la sénatrice PS a affirmé être intervenue « pour éviter que ça dégénère ».

Seules deux racailles ont été arrêtées.

 

 

La justice de Taubira : un tueur présumé libéré pour cause de… manque d’encre dans un fax

Durant la nuit de la Saint-Sylvestre 2011, un père de famille africain de 33 ans, Claudy Elisor, qui animait une soirée, avait été battu à mort par une bande de racailles de cités occupées du Blanc-Mesnil. L’enquête avait mis en évidence la participation déterminante d’un individu, qui avait été interpellé peu après.

« Il est sorti hier à 17 h 00 de la maison d’arrêt de Villepinte à cause d’un problème de procédure. Le parquet de Bobigny n’avait pas d’encre dans son fax et un papier n’est jamais parvenu à la chambre de l’instruction. Il avait fait appel de son maintien en détention et le délai pour statuer, qui est de 20 jours, était dépassé. Après plusieurs allers-retours entre la chambre de l’instruction et la Cour de cassation, on nous a donné raison sur ce retard. Une enquête a déterminé que c’est un défaut d’encre dans un fax qui avait empêché l’appel de mon client d’être envoyé ».

a raconté l’avocat de la famille Bernard Benaïem, des faits confirmés par le parquet.

 

 

Occupation & faits divers

-Mehdi Benmerzoug est mort dans un accident en Normandie. Un Algérien bien intégré comme en témoigne la banderole déployée à l’occasion de sa mort… Rien de choquant pour les maires collabos PS de Démouville Cyrille Laville et PC de Giberville Gérard Leneveu, dont on espère qu’ils organisent une marche à chaque mort accidentelle dans la région…

Mehdi-un-bien-integre-Près de là, à Hérouville, il y avait moins de monde pour protester contre l’agression d’un jeune homme après une soirée suppurative « carabéenne » à laquelle participait nombre de Blancs reniés. L’agression, qui aurait été marquée par la haine raciale, a laissé le jeune Jason dans le coma. Un individu a été arrêté hier.

-Trois Chinois ont été arrêtés à Paris pour vol en bande organisée, recel en bande organisée et association de malfaiteurs. Ils sont suspectés notamment de la tentative de vol d’une bague de très grande valeur chez Tiffany. Ils sont recherchés par les autorités de la Principauté de Monaco, pour le vol d’une bague de 500 000 euros la semaine dernière, ainsi que par le Japon et Dubaï.

-Pendant deux ans, Samba et Abdoulaye ont escroqué l’assurance maladie, menti à divers organismes, etc. : le premier, français de papier, avait « loué » sa carte d’identité au second, un clandestin : 300 € par mois. Ils n’ont écopé que de trois mois de prison avec sursis pour le clandestin et cinq mois de prison avec sursis pour le « Français ». Sa nationalité ne lui a pas été retirée. Aucun n’a été expulsé.

-L’automobiliste à l’origine de la mort d’un conducteur de scooter à Bobigny lors d’une course-poursuite avec la police a été mis en examen pour homicide involontaire aggravé par la conduite en état d’ivresse, la consommation de drogues, accompagné d’un refus d’obtempérer aggravé par la mise en danger en récidive et violences. L’origine ethnique de cette chance pour la France n’a pas été précisée par les médiats.

-Une femme de 30 ans a été mise en garde à vue dans le XVe arrondissement de Paris. Après l’exclusion de sa racaille de fils de l’école, elle avait frappé d’un coup de poing au visage la directrice de l’école élémentaire. L’identité ethnique des protagonistes n’a pas été précisée.

-L’ancien capitaine de gendarmerie asiatique François Levan, déjà condamné à Fréjus l’an dernier, a écopé de cinq ans de prison pour détournement de saisies de stupéfiants, révélation de contenu d’enquête et divulgation d’écoutes téléphoniques en dehors du cadre légal. Malgré cela, il est sorti libre du tribunal, les juges n’ayant pas requis de mandat de dépôt. Il n’est condamné qu’à une interdiction de cinq ans d’exercer une fonction publique et de détenir une arme.

-En comparution immédiate, deux individus ont été condamnés à quatre mois de prison pour l’agression d’un policier en civil, attaque réalisée en bande organisée et préméditée dans un bus à Chelles. Un mineur sera jugé ultérieurement.

 

 

TV Libertés : journal du 6 février 2014

 

 

 

 

EUROPE

Invasion de l’Europe : les arrivées ont multiplié par dix en 1 an

À Lampedusa, 2 156 étrangers ont débarqué sur les terres d’Europe en janvier 2014. C’est dix fois plus qu’en 2013 (217), des chiffres qui montrent l’explosion de l’invasion, face à laquelle ni les pays concernés ni l’Union européenne ne prennent la moindre mesure.
Le flot s’accélère encore puisque déjà un millier d’envahisseurs ont été repérés au large de Lampedusa hier. Le nombre d’embarcations ayant débarqué en Italie a augmenté de 325 % entre 2012 et 2013. Au total l’année dernière, 42 925 étrangers ont envahi notre terre, pour les seuls clandestins découverts et pour la seule Italie.

À Ceuta, enclave espagnole au Maroc, plusieurs centaines d’Africains ont attaqué à nouveau la frontière hier. Vingt d’entre eux ont été secourus en mer par les autorités marocaines. Sept sont morts noyés.

chard-invasion

 

 

Ukraine, troisième semaine de révolte

Le statu quo prédomine sur le terrain en Ukraine. Les insurgés tiennent leurs positions à Kiev comme en province, comme les forces de l’État. Sur le plan politique, rien ne changera avant la semaine prochaine : le parlement a été incapable de former une nouvelle majorité et le président a affirmé qu’il n’y aurait pas de nouveau premier ministre avant la semaine prochaine. Il a annoncé la libération anticipée des manifestants arrêtés et que de nouvelles élections législatives et présidentielles pourraient avoir lieu rapidement si c’est le seul moyen de sortir de la crise.

situation-ukraine-fond-de_carte--

Les eurocrates se divisent entre des gouvernements plutôt attentistes et un certain lobbying pro-opposition de plusieurs factions. Après un appel des États-Unis, les députés européens ont voté une résolution pour la mise en place d’un régime de sanctions contre le gouvernement ukrainien avec des actions « ciblées ». Ce vote n’est qu’un vœu sans portée sinon symbolique. Les différents gouvernements comme la Commission n’ont pas l’intention de se laisser entraîner dans le conflit, au-delà de quelques appuis et condamnations tout aussi symboliques pour le moment.

« Nous suivons de très près la situation sur le terrain. Si elle venait à se détériorer, alors il faudrait envisager des mesures. Pour l’instant nous nous concentrons sur les efforts diplomatiques. La stratégie n’est pas aux sanctions, mais au dialogue »

a précisé le porte-parole de la ministre des Affaires étrangères de l’eurocratie. Catherine Ashton revenait d’un voyage en Ukraine où elle a rencontré des responsables de l’opposition et le président ukrainien, comme hier la sous-secrétaire d’État américaine à l’Europe Victoria Nuland. Une vidéo de cette dernière avec l’ambassadeur des États-Unis en Ukraine a été publiée hier, sans doute piratée par des sources russes. A la fin du dialogue, on peut entendre Victoria Nuland dire « que l’UE aille se faire foutre ».

« Ce type de l’ONU, Robert Serry, ce serait super pour aider à coller les choses […], tu sais, que l’UE aille se faire foutre. […] Il faut que l’on fasse quelque chose pour coller tout ensemble parce que tu peux être sûr que quand ça va commencer à décoller, les Russes vont œuvrer en coulisses pour essayer de le torpiller ».


La Russie demeure très impliquée auprès du pouvoir ukrainien. Face à l’offensive des gouvernements occidentaux, les présidents russes et chinois ont officiellement protesté contre les ingérences extérieures hier.

Deux opposants au régime ont été blessés dont un grièvement hier après avoir ouvert un colis piégé a annoncé la police. L’homme qui ouvrait le paquet, où il était écrit « médicaments » a eu la main arrachée. L’opposition continue à dénoncer les violences policières à travers le pays.

 

 

 

 

ÉTRANGER

Le monde en guerre

-Les autorités mexicaines ont confirmé la découverte des corps de quatre personnes décapitées dans l’État du Michoacan. Selon un mot de revendication retrouvé près des corps, les quatre victimes étaient des membres du groupe mafieux des « Chevaliers du Temple ».

-Alors que le Parlement ne s’est toujours pas prononcé sur l’intervention en République centrafricaine (RCA), le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian évoque déjà un prolongement de l’opération. « C’est vraisemblable, mais on va aviser en temps utile » a-t-il précisé au lendemain du lynchage par l’armée nationale, lors d’une cérémonie officielle, d’un civil soupçonné d’avoir appartenu à la Séléka.

-Une attaque contre un village musulman du Nigeria a fait au moins 22 morts avant-hier ; au début de la semaine, une trentaine de chrétiens ont été tués dans des attaques dans la région.

-L’armée libyenne a annoncé avoir repoussé une attaque contre son quartier général à Tripoli hier. Il n’y a pas eu de victimes mais les assaillants ont récupéré des voitures et des armes avant de s’en aller. Des groupes ont appelé à manifester demain pour protester contre la prolongation du mandat du parlement provisoire.

-Une manifestation anti-gouvernementale a dégénéré hier à Tuzla en Bosnie. Plusieurs dizaines de personnes, 45 policiers et 10 manifestants, ont été blessées lors d’affrontements.

-La bataille pour le contrôle d’Alep se poursuit en Syrie. Après les offensives de l’armée nationale syrienne, les terroristes du Front islamique ont annoncé le lancement d’une offensive contre la ville. Dans un communiqué, ils menacent tous ceux qui se trouveront à proximité de l’armée syrienne et des points qu’elle contrôle. Les islamistes seraient parvenus à prendre le contrôle d’une prison et auraient libéré des centaines de criminels.

-La capitale irakienne a été la cible de multiples attentats hier, perpétrés contre la communauté chiite. Au moins treize personnes ont été tuées.

 

 

 

 

ACTUALITÉ NATIONALISTE

Hommage aux morts du 6 février à Chambéry

Le groupe Savoie nationaliste a rendu hommage hier aux nationalistes assassinés par la Gueuse le 6 février 1934 et le 6 février 1945.

savoie-nationaliste-chambery-hommage-morts-6-fevrier-

 

Émission de Radio Résistance (25 janvier 2014)



Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commentaires (1)

  1. Miserecord dit :

    Victoria-Fuck-Nuland est la fille du chirurgien-écrivain Sherwin Nuland. (meilleur vente: « Comment mourrons nous ») Son père élevé dans la stricte tradition orthodoxe juive se déclare agnostique mais fidèle aux réunions de sa synagogue. Victoria Nuland est donc la petite fille de Meyer et Vitsche Nudelman. (hébreux émigrés de Moldavie et Biélorussie). Le grand père de Meyer Nudelman a modifié son patronyme de Weinberg en Nudelman pour échapper à la conscription militaire russe. Victoria-Fuck-Nuland (Nudelman-Weinberg) démocrate est mariée avec « l’historien-éditorialiste-écrivain etc. » Robert Kagan, chef de fil des néo-conservateurs-juifs-républicain américains et fondateur du groupe d’influence belliciste israélo-américain architecte de la guerre d’Irak: Project for the New American Century (PNAC)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0